Nadia Vadori-Gauthier

L’essence du prix

Formée aux arts de la scène et de l’image, spécialisée dans diverses pratiques du mouvement (danse, éducation somatique, mouvement authentique, yoga), Nadia Vadori-Gauthier fonde ses recherches artistiques et théoriques sur son expérience somatique. Après huit années de compagnie chorégraphique (auteur de 7 pièces), elle dirige depuis 2010 les recherches du Corps collectif, laboratoire artistique et groupe de performance, questionnant les frontières entre l’art et la vie, le visible et l’invisible, le mouvant et la forme. Elle partage son temps entre la création, la recherche et l’enseignement.

 

La création Mémoires dansées des mille et un derniers jours d’une époque (2017) est soutenue par le Paris Réseau Danse.

 

 

Site web
www.uneminutededanseparjour.com

Une minute de danse par jour

Un projet quotidien de performance
2015-2017
  • DISTRIBUTION

    Nadia Vadori-Gauthier

Une minute de danse par jour est un projet quotidien de danse-performance, un acte de résistance poétique, que j’ai mis en oeuvre suite aux attentats de janvier 2015, à Paris. J’ai mis au point le projet d’Une minute de danse par jour, pour agir une présence sensible dans le monde. Je voulais agir en m’assignant une action quotidienne petite mais réelle et répétée, qui œuvre pour une poésie en acte, en me mettant réellement en jeu, seule ou en relation à d’autres. C’est dans ce monde, qui est le nôtre, que je danse chaque jour, sans autres armes que celles du sensible, pour ne pas céder à l’anesthésie, la peur ou la pétrification et créer des connexions vivantes. Ce projet n’étant pas un spectacle au sens usuel, ses scènes de diffusion sont diverses : espaces publics, espaces privés et surtout  internet et réseaux sociaux. Concernant sa présentation publique, elle peut prendre plusieurs formes : projections, rencontres, performances, écriture d’un solo. Tout en continuant son processus quotidien et en œuvrant à penser et  à questionner en acte ce que peut la danse dans différents espaces, Une minute de danse par jour s’articule avec ses différents partenaires. Ce processus permet d’amener la danse dans tous les espaces et de rencontrer des publics très diversifiés (jeunes, maisons de retraites, institutions…) des différents quartiers de la capitale.

> Une minute de danse par jour a deux ans le 14 janvier 2017 dans le cadre du festival Faits d’hiver
micadanses – ADDP

> Une minute de danse par jour du 13 au 21 janvier 2017 dans le cadre d’Open Space 5
L’étoile du nord – scène conventionnée danse

 

> Carte blanche Mémoires des 800 derniers jours, les 30 et 31 mars 2017 dans le cadre de Signes de printemps,
studio Le Regard du Cygne – AMDXXe

> 2 performances de Nadia Vadori-Gauthier avec un musicien, les 11, 12 et 13 mai 207 dans le cadre de Jet Lag,
L’étoile du nord – scène conventionnée danse

> Nadia Vadori-Gauthier est en résidence dans les 4 structures du réseau

 

Mémoires dansées des mille et un derniers jours d'une époque

Spectacle
Création 2017
Grand week-end de clôture du projet avec la création du solo : Mémoires dansées des mille et un derniers jours.
Et aussi : une table ronde, des projections, des performances et artistes invités.
AUTRES ARTISTES SOUTENUS
Menu Title